Une ville britannique a trouvé une solution imparable pour en finir avec les relations sexuelles dans les toilettes publiques

franckprovost

La ville de Porthcawl, au pays de Galles, a décidé d’être la pionnière dans la lutte contre… les ébats sexuels dans les toilettes publiques. Et elle n’y va pas de main morte puisque les contrevenants pris sur le fait déclencheront automatiquement une alarme qui ouvrira sans ménagement la porte de la cabine. Selon le Guardian, un jet d’eau sera également actionné dans leur direction afin de calmer leurs ardeurs.

Si cette information peut prêter à sourire, elle a un coût qui ne ravit pas vraiment les habitants. En effet, mettre en oeuvre ce plan « machiavélique » coûtera 170.000£ par toilette, soit un peu plus de 180.000 euros. Cette coquette somme sera utilisée pour installer des capteurs de mouvements chargés de repérer les gestes trop brusques et des capteurs de poids dont la mission sera de s’assurer que la toilette n’est occupée que par une seule personne à la fois.

Sur Twitter, les réactions ne se sont pas fait attendre.

« Comment vont-ils s’y prendre pour calculer le poids autorisé dans les toilettes? Je fais facilement le poids de deux adolescents. Et qu’en est-il des personnes qui ont besoin d’assistance? Je dois parfois aller aux toilettes avec mes enfants », s’inquiète un internaute.

Les SDF également impactés

Mais ce n’est pas tout. Si le but est de « fournir des toilettes accessibles, propres et bien entretenues » aux habitants, ce dispositif aura des conséquences sur les sans-abris qui y passaient parfois la nuit. Selon WalesOnline, si une personne reste enfermée trop longtemps, une alarme se déclenchera tandis que les lumières et le chauffage se couperont.

D’autres incivilités pointées du doigt

Jusqu’ici, il n’était pas rare que des personnes fument ou prennent de la drogue dans ces toilettes publiques. Là encore, ces comportements seront bannis grâce à la technologie. Les graffitis ne feront pas non plus long feu puisque les murs de la cabine s’auto-nettoieront régulièrement.

« Ces toilettes seront vraiment de bonne qualité », se réjouissent les autorités qui comptent commencer les travaux dès octobre.

rédaction en ligne


lalibre.beSource : La Libre Belgique

Véritable vecteur de l’actualité belge, internationale, politique, économique, culturelle, La Libre Belgique offre un regard différent sur l’actualité et propose de nombreux dossiers spéciaux, des analyses, reportages, opinions…


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

RELATED POSTS

Posts

Article suivant

Discussion à ce sujet post

franckprovost

Soutenez la Rédaction et Accédez au Contenu Premium

Découvrez ici tous les avantages d’un abonnement au Courrier Australien. Accédez à notre offre Premium et déverrouillez tout le contenu pour un accès illimité.

Premium

Devenez un contributeur !

Participez au contenu du Courrier Australien, en nous proposant un article.

Bienvenue !

Connectez-vous à votre compte ci-dessous

Créer un nouveau compte !

Remplissez les formulaires ci-dessous pour vous inscrire

Récupérer votre mot de passe

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou votre adresse électronique pour réinitialiser votre mot de passe.

Êtes-vous sûr de vouloir déverrouiller ce poste ?
Déverrouiller à gauche : 0
Êtes-vous sûr de vouloir annuler l'abonnement ?